anecdotes barcelone
Anecdotes Barcelone

200 anecdotes insolites sur Barcelone (1/10)

Barcelone est une ville étonnante ! Elle regorge d’anecdotes historiques insolites, amusantes, horribles, touchantes … A chaque coin de rue, vous pouvez découvrir une nouvelle histoire, une nouvelle anecdote. Les chercher est un bon moyen de découvrir la ville ! Vous voulez des anecdotes sur Barcelone ?! Vous allez être servis !

La liste est longue et presque interminable ! Nous en avons réunies 200 mais en continuant de chercher il y en aurait bien entendu des milliers. D’ailleurs, n’hésitez pas à nous soumettre vos découvertes en commentaires de nos articles pour alimenter ce guide insolite de Barcelone.

Voici les 20 premières anecdotes de cette longue liste !

La Sagrada Familia et la tomde de Gaudi

Adresse : C. de Mallorca, 401, 08013 Barcelona, Espagne

La Sagrada Familia est l’un des emblèmes de la capitale catalane et l’un des monuments le plus visité de la ville. La construction de la Sagrada Familia a été initiée en 1882 par le célèbre architecte Antoni Gaudi. Après la mort de ce dernier, le projet a été mené par plusieurs architectes différents. Ils ont tous apporté une touche personnelle, c’est la raison pour laquelle son aspect est si original. Savez-vous que Gaudi repose dans la crypte de sa cathédrale depuis  sa mort en 1926. D’ailleurs, il n’est pas seul à résider dans la Sagrada Familia. Il côtoie les lieux avec Josep Maria Bocabella, l’instigateur de ce projet.

La célèbre terrasse du Parc Güell

Adresse : 08024 Barcelona, Barcelone, Espagne

Le Parc Güell a été maginé par l’architecte Antoni Gaudi, ce parc est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Sa construction s’est déroulée sur plusieurs années entre 1900 et 1914. L’une de ses terrasses est devenue très célèbre en France grâce au film “L’auberge espagnole” de Cédric Klapisch. La scène du baiser entre Romain Duris et Judith Godrêche se déroule sur la terrasse principale du parc qui offre une vue incroyable sur Barcelone. 

L’inspiration de la Casa Batlló

Adresse : Passeig de Gràcia, 43, 08007 Barcelona, Espagne

La Casa Batlló fût imaginée par l’architecte catalan Antoni Gaudi. Elle se situe en plein coeur du Passeig de Gràcia, l’avenue la plus prestigieuse de Barcelone. Véritable prouesse architecturale, la Casa Batlló fut commandée par Josep Batlló, un riche industriel catalan. Gaudi s’est inspiré de la vie sous-marine pour concevoir l’ensemble de la décoration. Par exemple, les couleurs choisies pour la façade du bâtiment sont celles du corail naturel.

Le musée Picasso

Adresse : Carrer Montcada, 15-23, 08003 Barcelona, Espagne

Entre le 15 et le 23 de la rue Montcada, une petite rue typique du quartier du Born, se trouve le musée Pablo Picasso de Barcelone. Le musée est entièrement dédié à la vie de cet artiste peintre espagnol mondialement connu. Le peintre a débuté sa carrière à Barcelone. C’est dans la capitale catalane qu’il produira et exposera ses toutes premières oeuvres. Inauguré le 9 mars 1963, le musée occupe au total cinq bâtiments du 13e et 14e siècles. Vous pouvez y découvrir plus de 3500 oeuvres inédites. Certaines d’entres elles sont issues de la collection personnelle de Pablo Picasso.

Le marché de la Boqueria

Adresse : La Rambla, 91, 08001 Barcelona, Espagne

Le marché de la Boqueria est le marché le plus connu et le plus populaire de Barcelone. Même s’il a beaucoup évolué depuis ces deux dernières décennies, vous y trouverez toujours des produits frais tels que du poisson, des fruits, du jambon ou encore des légumes. Le marché de la Boquería a une longue histoire. Il a vue le jour de manière assez anarchique. Au début du 19ème siècle, des vendeurs ambulants s’ameutaient à l’actuel emplacement du marché. En 1826, il est réglementé pour la première fois et se modernise. En 1914, sa structure en fer forgé apparaît. Elle finit de donner au marché le caractère si particulier qu’il nous offre aujourd’hui.

L’Arc de Triomf

Adresse : Arc de Triomf, Passeig de Lluís Companys, Barcelone, Espagne

Tout au bout du Passeig de Sant Joan, se dresse l’Arc de Triomf de Barcelone. Il a été conçu par l’architecte Josep Vilaseca i Casanovas. A l’origine, cet édifice a été imaginé pour tenir le rôle de porte principale de l’Exposition universelle de 1888. L’exposition universelle était alors située dans le parc de la Ciutadella, situé à une centaine de mètres de l’arc. La combinaison de l’utilisation de la brique et de l’ensemble de frises entourant l’arc donnent à l’ensemble un air tout à fait néo-mudéjar, un style à la mode dans l’Espagne de l’époque. Les reliefs latéraux symbolisent le monde agricole et l’Industrie, d’un côté, et le Commerce et l’Art, de l’autre.

La fontaine de la Plaça de Sant Just

Adresse : Plaça de Sant Just, 08002 Barcelona, Espagne

Sur la Plaça de Sant Just, vous pouvez admirer la fontaine la plus vieille de Barcelone. Elle se situe dans le quartier gothique, à côté de la basilique de Sant Just i Pastor. Elle est du plus pur style gothique. Elle se compose de trois visages d’homme soufflant et un aigle attrapant une perdrix. La mise en scène sur cette fontaine est un hommage à la chasse, l’une des passions du commanditaire de la fontaine.

La fontaine de Canaletas

Adresse : La Rambla, 133, 08002 Barcelona, España

La fontaine de Canaletas se situe en haut des célèbres Ramblas de Barcelone. Cette fontaine est le lieu de rassemblement des supporters du FC Barcelone pour fêter la victoire de leur équipe préférée. Le choix de ce lieu n’est pas un hasard : la rédaction du journal sportif “La Rambla” était basée à quelques mètres de la fontaine et ce journal avait pour habitude d’écrire le score en direct sur une grande ardoise visible depuis la rue. Aujourd’hui. Le journal n’existe plus cependant la tradition d’après-match des supporters continue. Une légende dit que « celui qui boit son eau reviendra à Barcelone ». Alors si Barcelone vous plait et si vous voulez revenir, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

La statue de Christophe Colomb

Adresse : Plaça Portal de la pau, s/n, 08001 Barcelona, España

La statue du célèbre navigateur Christophe Colomb se dresse sur la Place du Portal de la Pau. Christophe Columb est né au 15ème siècle, à Gènes, en Italie. Cependant, certains historiens pensent qu’il pourrait être natif de Catalogne. Cette statue mesure 60 mètres de haut. Elle est aussi appelée “Mirador de Colom”. Elle a été construite pour la première exposition Universelle de l’Espagne en 1888. Si vous souhaitez profiter d’une vue exceptionnelle sur le port de Barcelone, sachez que vous pouvez prendre un ascenseur afin de vous rendre tout en haut de ce monument. Personne ne sait vraiment ce que pointe du doigt la statue : la mer, sa ville d’origine … en tout cas, ça ne peut pas être l’Amérique puisqu’elle se trouve en réalité dans son dos. 

La Plaça Reial 

Adresse : La Plaça Reial, 08002 Barcelona, España

La Plaza Reial de Barcelone est une place publique qui se trouve dans le quartier gothique de la ville. La place a été conçue par l’architecte Daniel Molina. La place semble parfaitement symétrique pourtant ce n’est pas le cas. L’architecte a réussi la prouesse de donner l’impression que la place est rectangulaire alors qu’il s’agit d’un trapèze. Une illusion d’optique étonnante. Par exemple, les colonnes ne sont pas toutes éloignées de la même longueur, ce qui a pour but paradoxal de renforcer l’effet de symétrie. La place occupe le lieu où se trouvait le couvent des Capucins de Santa Madrona, démoli en 1835.

Le Palau de la Musica 

Adresse : Carrer Palau de la Música, 4-6, 08003 Barcelona, España

Le Palau de la Música se situe dans la rue du même nom. Le spectacle est vraiment grandiose en journée quand les rayons du soleil percent à travers sa coupole de vitraux multicolores. Il a été construit en 1908 par Domènech i Montaner. Le 19 mai 1960, pour le centenaire de la naissance de Joan Maragall, des concerts et célébrations y sont organisés en présence de ministres de Franco. L’interdiction franquiste de chanter le cant de la senyera est transgressée en présence de quatre ministres. Une partie du public se lève, se met à chanter et lance des tracts imprimés avec les paroles aux représentants de l’État espagnol. Depuis 1997, le Palau de la Música est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le Labyrinthe de Horta

Adresse : Passeig dels Castanyers, 1, 08035 Barcelona, Espagne

Au tout debut du Passeig dels Castanyers, se trouve le Parc du Labyrinthe de Horta. C’est le plus ancien dans la ville de Barcelone. Sur la terrasse inférieure se trouve le labyrinthe de haies qui donne son nom au parc. Vous pourrez admirer un jardin très appréciés par les enfants, le jardin de Bossi, car on y trouve des sculptures végétales en forme d’animaux. Manuel Valls, homme politique français, est né le 13 août 1962 à Horta et a été baptisé le 24 août 1962 dans l’église paroissiale Saint-Jean de ce quartier.

Le Mur des Baisers

Adresse : Plaça d’Isidre Nonell 08002 Barcelona

La Plaza d’Isidre Nonell se trouve dans le quartier de Ciutat Vella, dans le quartier gothique de Barcelona. Cette place abrite une oeuvre très particulière : une photomosaïque connue sous le nom de « Le monde naît dans chaque baiser ». Elle a été réalisée par le photographe Joan fontcuberta, en collaboration avec le céramiste Antoni Cumella. Inaugurée en 2014, elle commémore le 300e anniversaire de la chute de Barcelone dans la guerre de succession d’Espagne, le 11 septembre 1714. La fresque murale mesure 30,4 m² dans sa totalité. Elle est composée de 4000 “azuleros” représentant chacun un momento de bonheur. Les moments n’ont pas été choisis au hasar. C’est le journal El Periodico qui a demandé à ses lecteurs des photos pour réaliser cette fresque.

Les traces de la guerre civile sur la Place de San Felipe Neri

Adresse : Plaza de San Felipe Neri, 08002, Barcelona, España

La Plaza de San Felipe Neri porte le nom de l’église baroque qui la domine. Elle se trouve dans le quartier gothique de la vieille ville. La place se dresse au-dessus de l’ancien cimetière médiéval de Montjuic del Obispo, détruit pendant la guerre civile espagnole. Ce qui attire le plus le regard sur cette place, ce sont les murs de l’église de San Felipe Neri. On peut encore y voir les traces laissées par les éclats d’obus d’une bombe lancée par l’armée fasciste pendant la guerre civile espagnole en 1938. Le groupe Evanescence a choisi cette place pour enregistrer le clip de leur chanson : “My Immortal”.

La dernière demeure de la Vampire de Barcelone

Adresse : Calle Joaquín Costa, 29 08001 Barcelona España

C’est ici, au 29 de la rue Joaquín Costa, que fût arrêtée Enriqueta Martí, la tueuse en série la plus tristement célèbre de Barcelone. Surnommée “La vampire de Barcelone”, Enriqueta mèna longtemps une double vie. La journée dans les quartiers miséreux de la ville où elle fait passé des enfants croisées sur son chemin pour les siens. Les soirs dans les lieux fréquentés par la bourgeoisie barcelonaise où elle propose en plus de ses services, ceux des enfants rencontrés et kidnappés aux notables pédophiles barcelonais. En plus de prostituer les enfants, elle les assassine et les dépèce pour en faire des remèdes contre la tubercolose et contre tous les maux incurables dont souffre ses riches clients : Vieillesse et baisse de libido. Elle récupère le gras, le sang, les cheveux ou les os de ses victimes pour réaliser potions ou cataplasmes. Lors de son arrestation rue Joaquín Costa, les policiers trouveront deux fillettes vivantes et les restes de 12 enfants. Une dizaines d’autres cadavres seront découverts dans les précédentes habitations d’Enriquela à travers Barcelone. Incarcerée, elle tenta de se suicider mais elle finira finalement ses jours lynchée par ces coprisonnières.

Le parc de la Ciutadella

Adresse : Parque de la Ciudadela, Passeig de Picasso, Barcelona, España

Le parc de la Ciutadella est situé dans le centre de Barcelone. Le nom « Ciutadella » porté par le parc actuellement vient de la citadelle dont la construction a été ordonnée par le roi Philippe V, un monarque Bourbon. Cette forteresse fut détruite en 1868 pour accueillir l’Exposition universelle de 1888. Il est situé dans la vieille ville de Barcelone entre la gare de France, l’Arc de Triomphe et le Village Olympique. Au total, il possède dix entrées et s’étend sur 17 hectares. Une partie est occupée par le zoo de Barcelone. Il abrite aussi le parlement de Catalogne, le château des trois dragons, une fontaine et le musée d’Art Moderne. C’est le parc urbain le plus grand de Barcelone après le parc de Montjuic. 

Le Jardin des 3 Cheminées

Adresse : Av. del Parallel, 49, 08004 Barcelona, España

Le Jardin des Trois Cheminées doit son nom à ces trois grandes cheminées qui faisaient partie de l’ancienne centrale électrique La Canadenca jusqu’au jour de sa disparition. Les trois cheminées, construites en briques rouges vides, permettent de contempler un excellent échantillon de l’architecture industrielle de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. D’autres éléments de cette époque se retrouvent partout dans tout le parc telles des œuvres sculpturales. De nos jours, d’immenses murs sont laissés à disposition pour que les artistes puissent s’exprimer librement !

La place de la Barceloneta

Adresse : Plaça de la Barceloneta 08003 Barcelona España

La place de la Barceloneta est une place emblématique de Barcelone. Elle se trouve dans le quartier du même nom, un quartier dessiné au XVIIIe par des ingénieurs militaires. Quartier marin et industriel par excellence, le saint patron de la Barceloneta est Sant Miquel. Un saint mis a l’honneur dans l’église baroque de la place. La première pierre fut posée le 7 mai 1753, la même année que la création du quartier. Le célèbre Consul de France Ferdinand de Lesseps a vécu, entre 1842 et 1848, dans l’édifice à côté de l’église, celui à droite quand on est face à l’église.

La place de la Vila de Gracia

Adresse : Plaça de la Vila de Gràcia, Barcelone, Espagne

La place de Vila de Gràcia rappelle le caractère rebelle des habitants du quartier de Gràcia. Dans les années 1870, la révolte des Quintas a secoué le quartier. Les Quintas étaient un système qui designait par tirage au sort des hommes qui allaient rejoindre l’armée pour combattre. Les plus riches pouvaient s’en affranchir en payant une somme d’argent. Quand le Général Prim lance une campagne de “recrutement” en 1870, Barcelone entre en rébellion. Gràcia deviendra l’un des principaux bastions de la résistance. La tour-clocher que l’on voit au centre de la place, dessinée par Antoni Rovira i Trias en 1864, deviendra le symbole de la liberté et de la démocratie. La cloche au sommet porte un nom : “Marieta”. Il s’agit d’un hommage à une habitante du quartier, qui, selon la légende, faisait sonner la cloche quand l’armée arrivait, grâce à une corde reliée au toit de son logement.

La fontaine de Ceres

Adresse : Plaça de Sant Jordi, Barcelona, España

La fontaine de Ceres se trouve sur la place de Sant Jordi. Longtemps appelée “Sortidor”, cette fonctaine a été déplacée de nombreuses fois pour s’installer sur différentes places de la ville de Barcelone. Longtemps installée sur la place Sortidor dans le quartir de Poble Sec, elle se trouvait auparavant à l’entrée de la Vila de Gràcia, du temps où la ville était encore indépendante de Barcelone. Pour des raisons d’aménagement urbain, elle a été transférée à Poble Sec jusqu’à devoir déménager de nouveau pour s’installer définitivement à la plaça de Sant Jordi, sur la colline de Montjuïc.

>>> Les anecdotes insolites sur Barcelone : de 1 à 20
>>> Les anecdotes insolites sur Barcelone : de 21 à 40

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *